29/06/2021

Premiers chantiers de PAV pour SMTPF

Les PAV ou Points d’Apports Volontaires permettent aux habitants de déposer les déchets destinés au recyclage comme le verre, papier, carton, flaconnages plastiques et métalliques... Prenant la forme de gros conteneurs, il existe différentes typologies de PAV : aériens, enterrés ou semi-enterrés, en point de regroupement ou de collecte pneumatique.

Selon l’Ademe, la France produit chaque année près de 4,9 tonnes* de déchets par habitant, un chiffre qui a doublé en 40 ans. Cette situation a un lourd impact sur l’environnement, mais également, les collectivités territoriales qui doivent trouver des solutions pour récupérer, trier et valoriser ces déchets. Aujourd’hui 1 à 2 millions** de Français ne peuvent pas trier car ils ne disposent pas de bacs ni de point de tri à une distance acceptable de leur domicile.

SMTPF a bien compris tous les enjeux des collectivités et accompagne celles-ci dans leur transition écologique en proposant une prestation clés en main souvent intégrée à des travaux plus généraux.

des pav mieux intégrés et connectés

Les PAV sont de nos jours majoritairement enterrés et de plus en plus connectés. Ils présentent ainsi de de nombreux avantages :

  • bonne intégration au paysage,
  • installation à proximité des habitations,
  • contrôle de l’accès grâce à un badge d’accès dédié,
  • capteurs de remplissage connectés au logiciel de collecte indiquant le remplissage du bac.

 

Les conteneurs connectés, mis en place par SMTPF dans les projets détaillés plus loin dans l’article, sont économes en énergie. Ils sont équipés d’une batterie ayant une durée de vie de 3 ans. Un message GSM est envoyé à un système de supervision à distance dès que le conteneur est plein. Ce dernier se met en mode veille lorsqu’il n’est pas utilisé. Il ne répond que lorsque qu’un usager souhaite déverrouiller le conteneur. Sans écran, cette solution augmente significativement la durée de vie de la batterie.

 

Véritable source d’informations, l’unité électronique intégrée au conteneur permet à la fois :

  • de gérer les accès,
  • de disposer d’une mémoire pouvant contenir une whitelist de 30 000 badges,
  • d’enregistrer les données de transaction,
  • de garder les 2 000 dernières transactions en mémoire, ce qui apporte une très grande sécurité en cas de dysfonctionnement des transmissions,
  • de transmettre les données à une fréquence paramétrable.

 

Une interface web permet de gérer tous les contrôles d’accès à distance et notamment de :

  • condamner / libérer des accès,
  • actualiser les Whitelist,
  • suivre le remplissage du conteneur,
  • avoir des statistiques d’utilisation,
  • obtenir la localisation GPS,
  • connaître le niveau de batterie,
  • gérer les alertes.

PETITE-ROSSELLE un premier chantier de référence pour SMTPF

Les équipes SMTPF ont, pour le compte du bailleur social LOGIEST, fourni et mis en place des PAV dans le cadre d’un chantier à Petite-Rosselle.

 

Objectif : proposer une solution de PAV adaptée aux besoins de la collectivité et à proximité des habitats collectifs pour limiter les rangées de poubelles en pied d’immeuble.

 

1ers chantiers de Points d'Apports Volontaires pour SMTPF

3 Points d’apports volontaires aménagés et réalisation de cheminement pour en faciliter l’accès aux usagers, par les équipes SMTPF

 

Au total, 6 PAV ont été posés. 15 jours ont été nécessaires aux 4 professionnels SMTPF pour assurer les fouilles, le remblaiement et la finalisation des 2 zones de concernées. Les étapes des travaux ont été les suivantes :

  • terrassement avec blindage et fouille,
  • coulage de la dalle béton au fond de la fouille,
  • pose du conteneur,
  • remblais du conteneur,
  • finition VRD : bordures, bi couche, sablage et enrobés,
  • mise en place de bornes avec badge compatible avec ce qui se fait ailleurs sur le territoire.

 

Contraintes techniques : travailler au sein d’un milieu dense en réseaux existants.

 

 

quelques conseils pour bien exploiter son point d’apport volontaire

L’esthétique, la signalétique et la présence des consignes de tri sont autant d’éléments de succès de l’utilisation du PAV, au même titre que leur emplacement qui doit être :

  • accessible aux habitants (sur le chemin piétonnier, transport, parking),
  • aux abords d’une route fréquentée par les habitants de la collectivité (stationnement aisé pour les véhicules particuliers),
  • sur une voie accessible à un véhicule poids lourd (pour effectuer la collecte),
  • sur une zone où le stationnement n’est pas possible devant le point d’apport volontaire,
  • sur une route dont le trafic n’est pas trop important et pas dangereux (sorties ou entrées de virage, écoles, sommets de côtes, etc.),
  • bien éloigné d’une ligne aérienne électrique, téléphonique,
  • avec une distance suffisante entre les conteneurs et le bord de la chaussée (pour éviter les nuisances auprès des riverains).

 

Pour optimiser l’usage des Points d’Apport Volontaires, il faut aussi privilégier 3 colonnes minimum (OM, sélective, verre), anticiper des aménagements complémentaires et l’entretien.

 

Cette nouvelle prestation apporte d’ores et déjà de nouvelles opportunités pour SMTPF avec une nouvelle installation dans la ville de Falck (Moselle) à venir…

 

*Source : Déchets chiffres-clés, Ademe, édition 2020.

** Source : Rapport annuel Citéo 2019